La politique urbaine

Le Programme urbain de la Commune

La Commune a un projet urbain global visant à :

  • Développer l’offre de logements dans un contexte de tension sur le marché de l’immobilier
  • Diversifier l’offre de logements pour favoriser la mixité sociale dans la commune
  • Rompre l’opposition structurelle entre le Quartier Ouest et le reste de la commune
  • Changer durablement l’image de la ville en valorisant les friches

De ce fait, et afin de changer durablement l’image de la ville, plusieurs projets sont en cours de réalisation :

  • Le Jardin des Traces, un parc paysager au pied du haut fourneau mettant en valeur ce dernier,
  • Un programme d’urbanisation visant à créer une offre de logements au pied du haut fourneau et en face du Jardin des Traces,
  • Aménagement des berges de la Moselle,
  • La Cour de la Brasserie qui consiste en la réhabilitation de bâtiments de l’ancienne brasserie de la ville,
  • Le lotissement de la Voie Romaine.

C’est dans ce cadre de changement global de l’aménagement de la ville que se situe le projet de rénovation urbaine du Quartier Ouest.
(voir rubrique rénovation urbaine du Quartier Ouest)

Le Jardin des Traces

La promenade en béton, montée sur rocaille, permet des vues directes sur le haut fourneau, le site, le jardin.

Pour plus d’infos : http://baseland.free.fr/uckange.html

PARC DU HAUT-FOURNEAU U4 ET JARDIN DES TRACES
Le Parc du Haut-Fourneau U4 et le Jardin des Traces ont ouvert leurs portes le 1er mai. Plus de 1200 personnes ont découvert ou redécouvert ces lieux remplis de souvenirs.Au fil des semaines, le public se déplace en nombre pour apprécier les bienfaits de ce « poumon vert ». Aujourd’hui, les aménagements de cet espace ne sont pas terminés. Quatre hectares de friches industrielles à revaloriser demandent du temps… et de l’argent. La partie Est, encore en friche, va subir de profondes transformations.
A cet endroit va naître le Jardin de l’Alchimie.
L’objectif premier du Jardin des Traces était de conserver les traces des activités sidérurgiques passées à travers une vue moderne sur l’ensemble du site. Le propriétaire ayant décidé de supprimer, lors de la démolition des infrastructures, toutes traces, il a fallu trouver un lien entre ce jardin et le passé.

L’idée est de faire découvrir sur des aspects paysagers les quatre éléments naturels indispensables à la vie d’un haut-fourneau.

  • la terre, dont était extrait la minette lorraine
  • le feu, qui permet la combustion des minerais
  • l’eau, utilisée comme énergie hydraulique et comme élément de refroidissement
  • l’air, permettant la fusion et les économiesde combustibles

Ainsi seront réunis les quatre éléments : la terre, le feu, l’eau et l’air, vision ancestrale de la matière à l’origine de l’alchimie où, derrière chaque élément, se cache les trois autres.